Composer avec un refus d’admission

Accepter ce qui ne dépend pas de nous, cela dépend de nous!
André Comte-Sponville

 

Si vous faites partie des personnes qui, chaque année, font face à un refus d’admission à un programme contingenté, ces propos vous intéresseront.

L’expérience d’un refus

Faites face à la réalité

Être refusé, c’est rencontrer une limite dans l’atteinte des objectifs que l’on poursuit.  Il est probable que jusqu’ici, au plan scolaire, vos efforts ont été récompensés.  Cette fois, « le système » s’interpose entre vous et ce que vous désirez faire dans la vie, vous plaçant devant l’obligation de faire un autre choix.

Assumez les conséquences 

Être refusé, c’est composer avec les conséquences qui en découlent.  C’est la perte dans l’immédiat d’un certain statut social envisagé.  L’impression de perdre du temps et d’être désorganisé peut aussi vous habiter.  Cette expérience vous amène à éprouver de la frustration et d’autres émotions.

Réagir

Brisez l’isolement 

Résistez à la tentation de garder le silence sur ce qui vous arrive.  Discutez de votre situation avec des personnes en qui vous avez confiance afin d’apprivoiser cette réalité. 

Évaluez votre situation 

Tenez compte de certaines réalités universitaires.  Il vous faut connaître votre cote de rendement collégial ou votre cote de rendement universitaire, les critères utilisés lors du processus d’admission et le rang que vous occupez dans l’ensemble des candidatures.

Explorez les scénarios 

Considérez toutes les hypothèses. Tenez compte de vos caractéristiques personnelles et des éléments de votre réalité.  Accordez-vous du temps pour bien explorer les différentes alternatives:

  • Faire une nouvelle demande d’admission dans le même programme 

Vous pouvez avoir l’objectif d’être accepté lors d’une nouvelle demande d’admission dans le programme où vous avez été refusé.  Améliorez votre dossier scolaire.  Tenez compte de divers éléments tels vos aptitudes, vos intérêts et l’indice de force de discipline du programme.  Considérez les règles d’admission et les données qui s’appliqueront lors de votre prochaine demande. Évaluez les risques quant au temps à investir et la performance à atteindre.

  • Prendre une autre route 

Faites un choix dans un autre programme en prenant une autre route qui vous assure de vous réaliser, en acceptant qu’il vous faille du temps pour être complètement à l’aise avec cette décision.

  • Faire des compromis 

Optez pour le meilleur compromis et conciliez les deux buts précédents.  Cela revient à faire un choix qui vous apparaît satisfaisant et qui vous offre de bonnes possibilités d’améliorer votre dossier scolaire en vue d’une nouvelle demande d’admission dans le programme où vous avez été refusé.

  • Retarder la décision à prendre 

Vous pouvez choisir de retarder la décision à prendre et d’utiliser ce temps pour diversifier vos expériences, améliorer vos compétences, explorer de nouvelles réalités, etc.  Vous faites une pause avec l’intention de repartir dans la meilleure direction possible.