Le sentiment d’appartenance

Ce que j’aurai perdu en faisant confiance aux autres peut se calculer, mais ce que j’aurai gagné par ce même moyen est inestimable.
Gilbert Cesbron

Bien qu’il soit possible de réussir ses études en se centrant principalement sur les tâches scolaires, nous pouvons grandement enrichir notre expérience en cultivant son sentiment d’appartenance. Comment? En tissant des liens avec notre milieu!

C’est quoi le sentiment d’appartenance?

Il se construit peu à peu, par le partage avec d’autres d’une même réalité, de mêmes valeurs ou de mêmes objectifs. Il aide à forger son identité, il donne envie de donner le meilleur de soi-même et de se sentir fier de faire partie d’un groupe. Il y a fort à parier qu’à l’université, ce groupe, c’est notre programme d’études!

Comment le cultiver?

En s’impliquant, en devenant bénévole, tuteur, en travaillant pour des professeurs, en s’informant sur leur domaine, en discutant avec des étudiants plus avancés à propos de leur expérience du programme, en collaborant, en organisant ou en assistant à des événements… Pour cela, les occasions sont nombreuses:

  • Activités d’accueil et d’intégration
  • Lieux de rencontres informelles (cafétéria, salles d’étude…)
  • Travaux d’équipe
  • Clubs et groupes de discussion
  • Activités étudiantes (festivals, galas, semaines thématiques, journées carrière…)
  • Conférences et colloques
Et les obstacles?

Timidité, peur de se conformer, peur du jugement, peur d’être déçu, peur d’être rejeté ou peur de se sentir différent: voilà autant de situations qui peuvent freiner le développement de son sentiment d’appartenance et l’engagement dans son milieu. Malgré tout, si vous êtes prêt à affronter quelques risques, vous pourriez retirer plusieurs avantages à relever quelques défis!

  • Meilleure qualité de vie à l’université
  • Plus de motivation pour les études
  • Conscientisation de ses affinités et différences par rapport aux autres
  • Accès à toutes sortes d’informations
  • Contacts utiles pour l’avenir
  • Développement de son identité professionnelle

Quoi qu’il en soit, développer son sentiment d’appartenance est une belle occasion d’apprentissage, tout autant sur soi-même que sur son milieu. Qui plus est, les liens créés laisseront surement de beaux souvenirs de votre passage à l’université!