Passer à l’action malgré l’incertitude

L’incertitude fait partie de nos vies. Elle est aussi présente pendant notre parcours scolaire et peut se manifester de différentes façons. Dans certaines situations, nous avons parfois l’impression que les difficultés proviennent seulement de l’environnement extérieur. Très souvent elles émergent de notre expérience intérieure, c’est-à-dire des pensées, des émotions et des sensations qu’elle suscite.

Identifier les obstacles

  • Quelles sont les pensées, émotions, sensations qui surgissent en lien avec mon cheminement scolaire et professionnel ?

Par exemple :

  • Doute de faire le bon choix
  • Sentiment de ne pas être à la hauteur
  • Perte d’intérêt
  • Craintes face au marché du travail
  • Peur d’échouer
  • Inquiétudes financières

Observer nos comportements

Face à un obstacle, notre première réaction peut être de fuir. Ainsi, pour éviter l’anxiété, nous pourrions renoncer à certains choix:

« J’abandonne mon programme, car je ne serai pas à la hauteur dans cette profession »

« Je ne suis plus motivé à étudier par ce programme, car les perspectives d’emploi sont incertaines »

« Je change pour un programme moins intéressant où les opportunités semblent meilleures »

Dans une réflexion face à notre choix professionnel, la connaissance de soi (valeurs, intérêts, aptitudes…) est primordiale. Cela demande également d’être conscient des obstacles et de nos comportements pour s’éloigner momentanément de l’inconfort.

Faire de la place à l’inconfort

  • Prendre le temps de s’attarder à ce que l’on ressent dans le moment présent.
  • Ralentir le rythme, se connecter à l’émotion, pratiquer un exercice d’observation de notre respiration.
  • S’exercer à la pleine conscience.
  • Faire de la place à nos réactions (pensées, émotions, sensations…) plutôt que les fuir.
  • Observer si nos pensées sont utiles pour s’approcher de ce qui est important pour soi.
  • Accepter nos pensées pour ce qu’elles sont, des pensées, et non des faits. 
  • Être bienveillant envers soi, pratiquer l’autocompassion.

Clarifier ce qui est important

  • Qu’est-ce qui donne un sens à mes études ?
  • Quelles sont les compétences que je souhaite développer ?
  • Quelles sont les qualités que je désire mettre de l’avant dans mes études, dans ma future profession ?
  • Qu’est-ce qui me tient à cœur ?
  • Quelle est la direction que je veux prendre dans ma vie ?

Passer à l’action avec l’incertitude

  • Faire une très petite action dès maintenant pour vivre selon ce qui est important pour soi.
  • Se fixer concrètement des buts à court, moyen et long terme.
  • S’engager dans une activité en lien avec ses objectifs.

Oser agir malgré l’incertitude permet de décider et d’agir avec flexibilité dans différents contextes ainsi que de s’engager en direction de ce qui est important pour soi.

Rappelons-nous que la certitude à 100 % n’existe pas…