L’isolement, un obstacle à vos études

Vous venez de terminer vos études collégiales ou d’emménager à Québec pour entreprendre des études universitaires? Vous atterrissez au Canada pour entreprendre un doctorat ou poursuivre des études? Si vous venez de quitter vos familles, vos amis et vos repères culturels, vous pourriez réagir de différentes façons à cette expérience d’intégration, surtout en contexte de pandémie:

  • Vivre une démotivation envers vos études et avoir le goût d’abandonner
  • Ressentir de la fatigue psychologique et physique (maux de tête, difficulté de concentration, irritabilité, etc.)
  • Vivre de l’anxiété, ressentir du stress ou de la solitude

Il est normal d’avoir de la difficulté à trouver ses repères dans ce nouvel environnement universitaire et de vivre de l’isolement. Toutefois, il vous faut trouver des moyens de vous adapter pour ainsi accroître votre sentiment d’appartenance et vivre du plaisir dans vos études.   

L’isolement, parfois utile

Il y a un temps pour étudier et un temps pour se changer les idées. L’isolement n’est pas toujours considéré comme négatif. Voyez l’isolement comme une occasion d’investir dans la réussite de vos études universitaires, car il vous faut investir du temps, de l’énergie et de l’effort. Pour ce faire, il vous faut doser l’équilibre entre votre vie sociale et vos responsabilités scolaires pour accroître la réussite de vos études.

La socialisation, les bienfaits sur le plan scolaire
  • Augmentation de votre sentiment d’appartenance et de votre motivation à votre programme d’études
  • Développement de nouvelles relations d’amitié
  • Accroissement du sentiment de reconnaissance par vos pairs
  • Impacts positifs sur votre santé mentale
Brisez l’isolement et mettez en place des stratégies pour y arriver
  • Lorsque possible, provoquez les occasions de contacts avec d’autres étudiants si vous avez des cours en présentiel.
  • Multipliez les occasions d’échanger avec d’autres étudiants ou des professeurs de votre programme sur des plateformes de communication telles que Microsoft Teams, Adobe Connect, Zoom, etc.
  • Participez aux activités d’intégration organisées par votre programme d’études.

Elles sont essentielles pour rencontrer vos futurs collègues de classe et tisser des liens. Elles se feront peut-être de manière virtuelle.

  • Impliquez-vous dans des activités bénévoles sur le campus ou ailleurs, à des associations étudiantes, etc.
  • Participez aux activités sportives offertes au Pavillon de l’éducation physique et des sports (PEPS) (karaté, hockey, badminton, tennis, etc.). Gardez-vous en santé!
  • Pour les étudiants étrangers, le Bureau de la vie étudiante (BVE) organise une foule d’activités favorisant votre intégration:
    • Séance d’accueil et participation au salon d’accueil
    • Activité de découverte de la ville de Québec
    • Programme de jumelage avec d’autres étudiants qui vous permettra d’avoir un soutien et favorisera votre intégration et votre adaptation à la communauté universitaire et à la société québécoise
    • Activités diverses : Troupe de théâtre Les Treize de l’Université Laval, le Club photo, la ligne d’improvisation, etc.

Chose certaine, traversez cette période d’incertitude un jour à la fois et soyez fier de vous et des efforts déployés.

Si vous avez de la difficulté à tolérer l’isolement, l’équipe du Centre d’aide aux étudiants (CAE) peut vous aider.